pornolar sibel kekilli pornoları travesti porno sex videoları hd pornolar pornhub porno türbanlı sex seks hikaye türk seks hikaye seks fantezileri türbanlı seks hikaye erotik hikaye amat�r sex lezbiyen sikiş hd porno gay porno porno film izle rus porno sex izle t�rk pornolar asyali porno hd porno film izle mobil pornolar sik yalama canlı sohbet telefon sex telefonları seks itiraf cinsel hikaye porno hikaye türbanlı seks hikayeleri seks hikayeleri
16 Dec, 2017
mercredi, 10 octobre 2012 19:16

Les activités restent perturbées dans la ville frontalière de Belladère Spécial

Un climat de tension est observé ce 9 octobre 2012 à Belladère où des jets de pierres, et des tirs au feu ont perturbé les activités habituelles dans cette ville située à la frontière du Département du Centre. Les écoles, le transport et le marché frontalier de Belladère/Eliaspiña n’ont pas fonctionné.

La veille, plusieurs dizaines de personnes avaient gagné les rues pour réclamer des autorités l’approvisionnement de la commune en courant électrique. Brandissant des pancartes et scandant furieusement des slogans à l’encontre du pouvoir en place, ces protestataires avaient barricadé la route avec des pierres, des branches d’arbres et des pneus usagés, a observé le GARR.

«Nous réclamons du courant électrique. La ville de Belladère doit être alimentée à partir du même circuit sur lequel est branchée  la commune de Lascahobas », pouvait-on lire sur les pancartes exhibées en la circonstance. Belladère et Lascahobas sont distantes d’environ 25 kilomètres.

Des chauffeurs assurant le transport  de Belladère vers la ville dominicaine d’Elias Piña  avaient dû rebrousser  chemin en raison de l’obstruction de la route.

Cette protestation qui a débuté aux environs de 9 heures 30 du matin, allait dégénérer vers 11 heures dans la région de Pareji ( à l’entrée de la ville) quand un dénommé Junior qui serait proche de l’équipe au pouvoir, aurait tiré sur les manifestants en présence des policiers locaux. Le bilan : quatre (4) personnes blessées.

Gilbert Paul et Wilky Israël blessés au pied droit et deux autres personnes dont le dénommé Junior, figurent parmi les protestataires qui ont été transportés d’urgence à l’hôpital d’Elias Piña après que la police eut ouvert la voie. Selon les informations recueillies sur place par l’un des représentants du GARR dans la commune, ce jeune homme accusé d’avoir tiré sur les manifestants, a été blessé lui aussi.

La colère des protestataires est montée d’un cran lorsque les forces de l’ordre basées dans la commune ont enlevé les barricades ayant paralysé la circulation des véhicules. «Nous avons droit à l’électricité car la commune de Belladère ne peut pas rester totalement plongée dans le noir depuis 8 jours dans l’indifférence des autorités ; pourtant, quand elles doivent percevoir des taxes, elles nous envoient mensuellement des factures ; voilà la raison pour laquelle nous gagnons les rues ce matin.», ont lancé quelques-uns.

La commune de Belladère située à environ 80 kms de Port-au-Prince, est confrontée, par ailleurs, à un problème d’infrastructure routière. Diverses manifestations avaient été organisées au début de l’année 2012 pour réclamer des autorités la réhabilitation de la route menant à la frontière avec Elias Piña.

Des promesses avaient été faites alors par des représentants de l’équipe au pouvoir en vue de calmer les esprits mais elles sont restées vaines, selon les déclarations des Belladérois.

 

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le mercredi, 10 octobre 2012 19:42

Éléments similaires (par tag)

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



pornolar hizli porno erotik porno porno dergisi satilik yavru kopek satilik yavru kopekleri satilik yavru kopek kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek pansiyonlari kopek oteli